ACTUALITÉ

PUBLICATION

Créée le 15/05/2017
Modifiée le 16/05/2017

PIÈCES JOINTES

​CONTACT PRESSE

Marie-Béatrice GARREAUD DE MAINVILLIERS

Responsable communication

mbgarreaud@fc2a.org


Près de 300 participants pour le premier congrès FC2A Nord-Est sur l'innovation et le progrès

Les 11 et 12 mai dernier, un grand nombre d'acteurs des filières agricoles se sont retrouvés au Touquet Paris Plage pour parler " Innovation, source de progrès et de développement des filières agricoles", lors du premier congrès régional FC2A Nord-Est. Un programme chargé et diversifié qui a permis de dialoguer ensemble sur le futur de l'agriculture française innovante. 

Le monde agricole, un terrain historique pour l'innovation

Le premier congrès régional de la FC2A, organisée par 3 fédérations sectorielles (Négoce Nord-Est, FFCB, Fedepom) a été le théâtre de nombreuses interventions de qualité. Une multiplicité d'acteurs est venue échanger avec les 300 invités présents sur l'innovation et le progrès dans les filières agricoles. 

Il en ressort que l'innovation s'inscrit tout d'abord dans l'Histoire, et que malgré les difficultés rencontrées, le monde agricole a été un terrain d'innovations et d'expérimentations sans cesse renouvelé au cours des siècles.

Tant Daniel FASQUELLE, député maire du TOUQUET que Gérard POYER, vice-président de la FC2A, Jean-Max LORIDAN, administrateur FEDEPOM et Jean-Jacques VAESKEN, Président de Négoce Nord-Est, ont insisté sur la nécessité pour la France de rester un GRAND pays agricole et d'outrepasser la conjoncture difficile de 2016 pour s'inscrire dans une démarche d'innovation.

(192).jpg
Daniel FASQUELLE, député maire du TOUQUET introduit le congrès

Etre acteur de l'entreprenariat agricole

Le secteur agricole serait donc un fer de lance de l'entreprenariat ? Pour Nicolas BOUZOU, auteur de "L'innovation sauvera-t-elle le monde ?", c'est effectivement le cas. En tant qu'acteur de cet entreprenariat, le secteur agricole doit notamment accompagner le changement, en passant d'une vision moins administrée de l'agriculture à une position plus ouverte et moins restrictive. Mais basculer d'un principe de précaution à un principe de prudence n'est pas chose facile et plusieurs orientations doivent être prises.

L'innovation pour répondre aux enjeux de l'agriculture de demain

L'innovation doit notamment se mettre au service des attentes sociétales, environnementales et économiques pour faire évoluer les filières agricoles de manière positive et trouver du sens à l'agriculture de demain. 

Puis, c'est par la mise en réseau des acteurs (économiques, publics, politiques) que les acteurs agricoles pourront mener à bien ce processus d'innovation et veiller à éviter les freins qui existent actuellement (manque de confiance, conjoncture difficile, etc.). La formation des équipes et la pédagogie professionnelle, notamment via les réseaux sociaux, permettra également aux acteurs agricoles de s'approprier leur quotidien, de se remettre en cause pour aller de l'avant plus sereinement. 

Lors de la table-ronde qui a réuni de nombreux acteurs, il est apparu nécessaire de mesurer le risque, d'anticiper et de prendre du recul quand on souhaite être acteur de l'innovation. Pour ces intervenants, l'innovation est une démarche qui demande de l'écoute, de l'émerveillement et de l'ouverture à l'autre.

(246).jpg 

Les intervenants de la Table-ronde, de gauche à droite : 
  • Michael HORSCH - Horsch, 
  • Nicolas BOUZOU - Economiste,
  • Jean-Max LORIDAN - Loridan, 
  • Martin DUCROQUET - Sencrop, 
  • Alexandre CARCOUET - Bas Livradois Betail, 
  • Jean-Paul KHIM - AgroKMR, 
  • Marie-Cécile DAMAVE - Saf agr'iDées, 
  • Bruno DESPREZ - Florimond Desprez.

La région Hauts-de-France aux côtés des filières agricoles pour innover

Les Hauts-de-France ont profité du congrès FC2A pour réitérer l'appui de la région aux filières agricoles. C'est tout d'abord Xavier BERTRAND, Président de la région, par vidéo interposée, qui a envoyé un message de soutien aux acteurs présents. Puis, Jean-Michel SERRES, Président de la commission Agriculture et Agroalimentaire, a confirmé les liens forts qui unissent le monde agricole et la région Hauts-de-France par une volonté  d'accompagner plus encore les démarches d'innovations dans ce secteur. 

Les échanges constructifs se sont terminés par une conclusion tout en philosophie de Frédéric CARRÉ, Président de la FC2A : " L'innovation c'est savoir se mouiller, apprendre de ses erreurs [...], respecter le changement et anticiper". 

Modernité et innovation : les maitres-mots de l'avenir du commerce agricole !