ACTUALITÉ

PUBLICATION

Créée le 02/11/2018
Modifiée le 02/11/2018

PIÈCES JOINTES

Les négociants en bestiaux poursuivent et étendent leur mouvement

Dans un contexte de forte mobilisation des opérateurs commerciaux depuis le lundi 29 octobre, la FFCB appelle l'ensemble des commerçants en bestiaux à poursuivre le mouvement de « non collecte des veaux et des broutards » la semaine du lundi 05 novembre 2018.

Le mouvement prend de l'ampleur et s'étend également à la catégorie des broutards. Conformément à nos demandes, seuls les broutards valablement vaccinés contre les sérotypes 4 et 8 feront l'objet d'une commercialisation.

En effet, dans l'attente d'une rencontre prévue avec les acteurs de la filière, il est indispensable de les sensibiliser aux difficultés de mouvements des bovins.

La Fédération Française des Commerçants en Bestiaux dénonce seule depuis maintenant trois années, au sein du

CNOPSAV, l'immobilisme général de la filière.

La FFCB estime qu'il n'est pas concevable que les commerçants aient à assumer la mise en conformité des bovins pour les rendre commercialisables vers l'Espagne et d'une manière générale vers tous les pays exigeants des animaux vaccinés.

Ainsi, la Fédération défendra lors de la réunion de la semaine prochaine les deux positions suivantes :

  • à court terme, la réalisation des tests PCR chez les éleveurs avant la sortie des animaux, si ces derniers ne répondent pas à la clause de vaccination.
  • à moyen terme, la mise en place d'une vaccination généralisée progressivement à l'ensemble du cheptel Français

Enfin, la FFCB rappelle qu'il est obligatoire et indispensable que l'attestation de désinsectisation des bovins soit signée par l'éleveur et récupérée ensuite par le négociant, dûment complétée.