ACTUALITÉ

PUBLICATION

Créée le 29/11/2016
Modifiée le 29/11/2016

PIÈCES JOINTES

​​​​​​​​Contact Presse Filière Grains - Export


Valérie CHANAL


synacomex 2.jpg
La qualité et la régularité de la production céréalière française, enjeux majeurs de l'export

​Près de 50% des échanges mondiaux concernent la production céréalière. Le marché mondial des céréales est très concurrentiel, et d’année en année la France a su prendre et préserver une place importante. De cette façon elle concoure à atténuer le déficit de la balance du commerce extérieur française. Cependant, il est à noter que la concurrence est aigue et la compétitivité de chaque acteur sur le marché mondial des céréales se définie par un rapport qualité/prix constaté à un instant donné.​​​

La vocation exportatrice de la France s’est construite progressivement autour de deux atouts majeurs :
  • une récolte régulière dans le temps en quantité et en qualité, gage de stabilité et 
  • des acteurs organisés en filière qui travaillent en partenariat pour satisfaire les besoins des clients pays tiers (privés et publics).
La production céréalière française est en moyenne élevée et régulière. Cette campagne 2016 est tout à fait particulière, c’est une année climatique atypique qui a conduit a constaté des rendements et des qualités inférieurs à la moyenne. Cependant, toute la filière œuvre pour faire de cette campagne, une année atypique et cette mobilisation tend à  approvisionner les marchés autant que faire se peut.
L’exportation est un travail de toute une filière et chaque maillon depuis la production aux champs jusqu’aux silos portuaires contribue à travailler pour satisfaire les demandes des clients. Les producteurs affirment en permanence leur volonté de produire plus et mieux, les exportateurs leur transmettent les demandes des clients pays tiers afin d’améliorer les critères qualitatifs (notamment teneur en protéine). Ils travaillent continuellement à adapter leurs livraisons aux spécifications de leurs clients (contrats ou cahiers des charges), ils leur garantissent une exécution sécurisée et une logistique fiable garantissant le respect des obligations légales (la législation européenne en matière de sécurité sanitaire des produits agricoles est parmi les plus sévères au monde, garantissant ainsi la sécurité des consommateurs) ainsi que contractuelles.
Au sein de la filière, cette campagne, une fois encore les exportateurs insisteront sur la nécessaire amélioration des qualités du blé (en matière de protéine notamment), ils rappelleront aux pouvoirs publics que leur appui est important en termes de financement à l’exportation, et également dans le cadre de la mise en œuvre de la diplomatie économique.​​